Réduire les déchets alimentaires avec des ressources 100 % naturelles

Découvrez comment FRESHQ® peut contribuer à la réduction des laits fermentés mis au rebut en prolongeant leur durée de conservation

Chr. Hansen s'engage à réduire de 2 % les laits fermentés mis au rebut dans le monde en 2020. Notre étude d'impact menée par QBIS et des consultants externes a confirmé le rapport positif entre l'utilisation de la bioprotection et la réduction des laits fermentés mis au rebut chaque année

Annemarie Meisling

Directrice Développement durable Développement durable

Trop de produits laitiers sont mis au rebut 

En raison d'un taux de rotation des stocks élevé, de chaînes d'approvisionnement fragiles et de durées de conservation relativement courtes, les produits laitiers contribuent de manière importante aux pertes et déchets alimentaires à l'échelle mondiale (FAO, OCDE).

 

Point de vue du consommateur

  • Lorsque les consommateurs contrôlent la date de péremption d'un aliment, les produits laitiers viennent toujours en premier.
  • 25 % des consommateurs n'achèteront pas un produit qui serait périmé dans les cinq jours suivant son achat
  • Les consommateurs réagissent positivement à une prolongation de la durée de conservation si celle-ci résulte de l'utilisation d'ingrédients naturels.

Le terme naturel est ici essentiel

  • Les cultures alimentaires FRESHQ® retardent la dégradation provoquée par les contaminants tels que les levures et les moisissures dans les produits laitiers. Elles contribuent à prolonger naturellement la durée de conservation et à réduire les déchets alimentaires sans nécessiter le recours à des agents conservateurs artificiels ou chimiques.

Partager