Offrir des HMOs comme solutions à toutes les étapes de la vie est au cœur de notre travail

Les oligosaccharides du lait maternel (HMOs) sont des prébiotiques spécifiques pour lesquels les recherches en cours démontrent des bienfaits toujours plus importants pour la santé dans le cadre de plusieurs applications possibles. La plus importante aujourd'hui étant l’ajout de HMOs aux préparations pour nourrissons, car elle est clairement la plus évidente : en effet, les HMOs représentent le troisième composant solide le plus abondant dans le lait maternel humain, avec des bienfaits pour la santé. En fait, cette composition très complexe ne se retrouve que dans le lait maternel humain et non dans d’autres types de lait, comme le lait de vache, qui est généralement le composant de base des préparations pour nourrissons. Les HMOs peuvent donc rapprocher le lait maternisé du lait maternel.

Les HMOs peuvent favoriser un développement bien équilibré du système immunitaire du nourrisson1 et du microbiome intestinal 2. Les autres avantages associés sont la réduction du risque de déséquilibre bactérien3 en favorisant un microbiome intestinal sain ainsi que la maturation et le maintien de l’intégrité de l’intestin4 . Ils pourraient aussi favoriser le développement cérébral5.

Notre équipe de recherche sur les HMOs va encore plus loin et étudie les applications bénéfiques des HMOs pour les compléments alimentaires et les aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales. Nos domaines de recherche portent entre autres sur les applications liées à un soutien immunitaire général à toutes les étapes de la vie, sur l’apport d’un soutien pendant la grossesse et la petite enfance ou sur l’accompagnement d'un processus de vieillissement sain.

 


Les prébiotiques et les probiotiques peuvent bénéficier les uns des autres

Les HMOs sont des prébiotiques, c’est-à-dire des fibres alimentaires que l’organisme humain ne peut digérer, et ils servent donc « d'aliments » pour les probiotiques. Cela les rend synergiques avec les souches probiotiques, et ensemble, ces deux ingrédients peuvent contribuer à un microbiote bien équilibré et favoriser le développement d’une fonction immunitaire normale.

Le développement d’un microbiote fortement dominé par les bifidobactéries est utile pour la santé intestinale à des étapes ultérieures de la vie6, et ce développement se produit au cours des premières années de notre vie. Les HMOs contribuent à un bon démarrage dans la vie en développant un profil bactérien dominé par les bifidobactéries.7

Chr. Hansen est un pionnier de la science depuis plus d’un siècle et nous voyons un potentiel futur important en exploitant et en développant nos connaissances des probiotiques et des HMOs pour ainsi identifier les avantages croisés dus aux combinaisons spécifiques dans le domaine de la santé humaine. 

 

Références

1 Göhring et al., 2016, Ayechu-Muruzabal et al., 2018.
2 Gotho et al., 2018, Kostopoulus et al., 2020.
3 Asadpoor et al., 2020.
4 Natividad, Jane M., et al. « Blends of Human Milk Oligosaccharides Confer Intestinal Epithelial Barrier Protection In Vitro. » Nutrients 12.10 (2020): 3047.
5 Berger et al., 2020.
6 Mohammadkhah, Anica I., et al. « Development of the gut microbiome in children, and life implications for obesity and cardiometabolic disease. » Children 5.12 (2018): 160.
7 Thomson, Pamela, and Daniel Garrido. « Human milk oligosaccharides and health promotion through the gut microbiome. » Dairy in Human Health and Disease Across the Lifespan. Academic Press, 2017. 73-86.

 

Partager