Yaourt à la grecque

Consommé depuis des siècles en Grèce, en Turquie et au Moyen-Orient

A l'origine, le yaourt à la grecque était fait à la maison. Depuis des siècles, c'est un composant majeur du régime méditerranéen et il s'utilise aussi bien dans des préparations sucrées que salées. Le yaourt à la grecque traditionnel est riche en matières grasses (8 à 10 %) et en protéines. Il est souvent fabriqué en faisant évaporer le lait pour augmenter sa teneur en protéines avant la fermentation (générée par le retrait du petit-lait par filtrage/égouttage de la masse blanche). 

Style grec à la hausse

Le yaourt à la grecque fait l'objet d'un regain d'intérêt depuis 7 ans, en particulier aux Etats-Unis bien qu'il soit présenté dans une version légèrement différente (pauvre en matières grasses mais très riche en protéines). Ces versions contiennent parfois trois fois plus de protéines que le yaourt américain traditionnel, l'une des raisons étant que les régimes hyperprotéinés sont devenus très populaires et à la mode.

La tendance protéines

Le yaourt à la grecque a été adoubé par les gourous de la forme et de la santé et il est utilisé comme élément d'un repas sain du fait de ses qualités rassasiantes. Le yaourt est un produit idéal à emporter car il est généralement conditionné en portions unitaires. Le yaourt à la grecque présente une texture onctueuse plus épaisse, comparable à celle d'un dessert. D'ailleurs, il est souvent consommé comme encas ou comme dessert, accompagné de fruits frais et de céréales ou de muesli.

Fabrication facile des différents types de yaourt à la grecque

Nous disposons de cultures conçues pour une utilisation optimale avec les procédés de fabrication courants, ce qui aide les producteurs à résoudre un certain nombre de problèmes. Le goût de poudre ou de craie peut être évité dans les yaourts enrichis et les yaourts égouttés conservent un faible taux de postacidification tout au long du processus de production, ce qui garantit le maintien d'une flaveur douce.

Partager