Rencontrez notre collègue Philipp Grünert

Philipp développe les produits de demain. Nos équipes scientifiques nous permettent de rester à l’avant-garde des nouvelles tendances et de toujours travailler sur la prochaine innovation révolutionnaire. Une de ces innovations est la levure NEER™ pour la bière sans alcool. Découvrez l’expérience acquise par Philipp en travaillant sur ce projet.


Pour revenir à 2016, l'intérêt croissant porté aux bières sans ou à faible teneur en alcool a incité Chr. Hansen à investir dans la recherche et le développement dans ce domaine, et à embaucher Philipp Grünert comme responsable scientifique du développement des procédés sur son site de Nienburg en Allemagne. Un an après l’embauche de Philipp chez Chr. Hansen, la souche de levure NEER a été mise en production et elle a prouvé depuis combien elle était un ajout important au vaste portefeuille de produits de Chr. Hansen. Nous nous sommes entretenus avec Philipp au sujet du projet NEER et du rôle qu'il y a joué.

 

Qu’est-ce que NEER ? 

NEER est l’acronyme anglais pour Non-alcoholic bEER, et ce projet est celui de notre département Vins et Boissons fermentées qui vend entre autres des cultures pour la production de vin, de bière, de jus et de thé fermenté. Il existe plusieurs procédés de production de bière sans alcool, mais la plupart d’entre eux ont du mal à conserver les arômes savoureux qui rendent le goût de la bière si plaisant. Le projet NEER avait pour but de trouver la bonne méthode de production de bière sans alcool sans faire de compromis en termes de saveur. Cela a été rendu possible par une souche de levure spéciale permettant une faible production d’éthanol et la création d’arômes agréables. Mieux encore, il s'agit d'une souche de production rapide qui convient donc aux productions à une assez grande échelle.

Pouvez-vous décrire vos premiers mois de travail sur le projet NEER chez Chr. Hansen ?

Un esprit de collaboration étroite 
J'ai passé mes six premiers mois sur le site de production de Pohlheim en Allemagne, où Chr. Hansen produit toutes ses levures fabriquées en interne. J’y ai fait la connaissance des équipes du Groupe de gestion des processus, du Contrôle qualité, de l’Assurance qualité, des Opérations et bien d'autres encore. Je pense que cela a été un moyen formidable d’établir des relations de travail étroites dès le départ et a formé la base d'un véritable esprit de coopération.

Une atmosphère de travail libre et stimulante 
Après mon passage à Pohlheim, j'ai commencé à travailler au sein du Groupe de développement des processus de Nienburg, qui met l'accent sur la production d’enzymes pour notre activité de produits laitiers et nos cultures pour la protection des végétaux. L’atmosphère de travail y est vraiment stimulante et se caractérise par un sentiment de liberté et de responsabilité, et par la passion de l’innovation par la science. Je peux compter sur chacun de mes brillants collègues et je fais de mon mieux pour qu’ils puissent compter sur moi. Honnêtement, aucune autre équipe ne pourrait me rendre aussi heureux. 

 


Quels résultats avez-vous obtenus en travaillant sur ce projet et quelles leçons importantes en avez-vous tirées ?

Un travail stimulant et des résultats concluants
Lorsque j'ai démarré, j’ai eu la chance de pouvoir optimiser le processus de travail préliminaire. J'ai testé jusqu’à 70 scénarios différents et presque tous les échantillons ont été évalués sur le terrain applicatif. Cela représente une grosse somme de travail et un grand nombre de ressources a été nécessaire dans l’équipe des applications Vin et Boissons fermentées. Mais ce travail a fini par payer. Pour citer quelques résultats, le processus a abouti à une augmentation du rendement de la biomasse de 50 % et à une augmentation du taux de survie de plus de 90 %. Globalement, les résultats ont abouti à une augmentation de la productivité de 100 %. Je suis vraiment très fier de ces résultats et des efforts de toutes les personnes impliquées.

Impact et avenir
Nous avons également fait certaines observations fondamentales sur les plans scientifique et technique qui ont donné lieu à une plateforme robuste pour les levures du futur et donc pour l’expansion de notre volume d’affaires  . Nous avons montré que nous pouvions réduire le temps de développement de 50 % et nous avons prouvé la transposition possible des principes acquis à différentes espèces de levures.

Et enfin, pour quelles raison la bière et les autres boissons sans alcool sont-elles si importantes pour Chr. Hansen ?

Les consommateurs du monde entier recherchent de plus en plus un mode de vie sain et veulent consommer moins d'alcool, ce qui entraîne une augmentation de la demande pour les produits de substitution sans alcool. Une autre tendance à prendre en compte est la demande pour des produits plus naturels. La bière sans alcool répond bien à tous ces critères puisque ses ingrédients et ses procédés de production sont les plus naturels qui soient. Les deux tendances s’accordent bien à ce que Chr. Hansen s'efforce de faire, c’est-à-dire à prendre soin de la santé des populations de manière naturelle. 

Partager