Teresa, doctorante

Lire l'interview avec Teresa, doctorante chez Chr. Hansen A/S

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Chr. Hansen ?

Je viens de commencer mon programme de doctorat à l’été 2015, donc je suis encore nouvelle ici chez Chr. ont de grandes qualités. J’ai toutefois entendu beaucoup de bonnes choses au sujet de l’entreprise de la part des autres étudiants de la DTU et je suis impatiente de me lancer dans l’aventure de la rédaction de ma thèse lors des trois prochaines années.

De quoi traite votre projet de recherche ?

C'est sur l'intensification cohérente des procédés de lyophilisation. Ça peut paraître un peu bizarre, mais pour une bioingénieure comme moi c'est passionnant.

Qu’est-ce qui vous a poussé à conclure un partenariat de doctorat au sein de Chr. Hansen ?

Pendant mes études, j’ai toujours eu envie de contribuer au développement de la science, mais en même temps je voulais être dans le « monde réel ». Chez Chr. Hansen, j’ai la chance d’avoir les deux : je réalise mon désir et mon ambition de contribuer à l’essor en matière d’innovations, tout en faisant pratiquant la recherche dans une optique industrielle.

Que peut vous offrir Chr. Hansen qui soit propre à l'entreprise ?

Pour une bioingénieure comme moi, il n'y a rien de plus palpitant. Le fait d’être entourée de collègues aussi expérimentés et compétents m’inspire et me permet de me développer en tant que professionnelle.

Comment décririez-vous la culture de Chr. Hansen ?

Je décrirais notre culture en cinq mots : ouverte, dynamique, attentionnée, créative et énergique.

Partager